Quel est le principe ?

Sur Internet, il est très difficile de savoir qui vous contacte. Il est techniquement assez facile pour une personne d'usurper une identité, ou de masquer son identité. Même avec la messagerie, les entêtes des courriers sont souvent inexploitables, voire absent.

La plupart des victimes d'actes de malveillance informatique ont un point commun : elle n'ont pas assez vérifié l'identité de leur correspondant. Pour un appel anonyme , masqué, lors de la réception d'un message d'une personne qui ne figure pas dans vos contacts, il vous suffit de mentionner l'adresse de votre profil. Votre correspondant pourra ainsi valider ses coordonnées. S'il refuse, il y a peut-être une bonne raison....

Est-ce risqué ?

Pour celui qui vous contacte, le seul risque c'est qu'il vous communique ses coordonnnées ou ses données d'identification. Mais s'il prend contact avec vous, quelles seraient ses raisons de se dissimuler ?

Quels recours en cas de litige par la suite ?

Si votre contact a accepté de valider ses informations, il a laissé des traces sur un serveur régi par les lois françaises, et ses données d'identification pourront être transmises aux autorités. Mais il est possible qu'il falsifie ces données. Dans ce cas, vous pouvez nous contacter si vous avez un doute.

Les informations qu'on demande de confirmer sont-elles confidentielles ?

En principe non, si une personne vous contacte pour entrer en relation personnelle, ou pour une raison commerciale, elle ne devrait pas refuser de vous donner son nom, son adresse, ou son adresse mail. En ce qui concerne son adresse IP, elle est parfois visible dans les sources de son courrier. Elle peut aussi refuser de vous donner son adresse, ou sa géolocalisation, mais si vous avez rendez-vous pour visiter un appartement, cette adresse ne doit pas être un secret.

Quel est le coût du service ?

Il existe une formule gratuite, avec des demandes d'inscription traitées dans une file d'attente variable. Pour les formules payantes, reportez-vous au site.