Utilisation - Profils - Webcam - Annonces - Anti-robots

Evaluez gratuitement la fiabilité de vos contacts

1

Vous recevez un message d'un nouveau contact ? Que ce soit par mail, sur les réseaux sociaux, par SMS, les messages que vous recevez peuvent être envoyées par des personnes mal intentionnées. Demandez-leur une simple confirmation qui leur prendra quelques secondes, et qui vous permettra d'évaluer le niveau de confiance à lui accorder.

2

Vous avez un doute sur un ancien contact ? Comme vous pouvez le vérifier sur Facebook, Google Plus, Viadeo, Linkedin, Twitter, et d'autres réseaux sociaux, vous avez dans vos contacts beaucoup de profils dont vous ne disposez que d'un pseudo. Ces personnes vous ont sollicité comme contact, il est donc normal de leur demander quelques informations complémentaires. Elle n'ont a priori pas de raison de refuser.

3

Envoyez simplement le lien vers votre profil Vigispam. Votre correspondant pourra vous confirmer des informations sur son identité réelle, s'il le souhaite bien entendu. Mais s'il vous sollicite, pourquoi refuser de vous indiquer quelques éléments ?

4

Une confirmation par mail ou message privé n'est pas fiable. Si vous acceptez de recevoir d'autres éléments sans passer par votre page de profil, vous ne pourrez pas garder une trace de vos échanges, qui pourrait être exploitée en cas de fraude, ni vérifier vous-même des informations basiques, comme une adresse IP, qui pourrait déjà vous inciter à plus de prudence. Si on vous contactait depuis la Côte d'Ivoire pour une location d'appartement en France, ou un emploi sur le territoire national, auriez-vous vraiment envie de continuer la discussion ?

5

Consultez les informations transmises. D'un simple coup d'oeil sur votre tableau de contact, vérifiez les résultats de vos demandes de confirmation. En cas de refus de validation, posez-vous les bonnes questions. Si vous pensez faire l'objet d'une tentative de fraude, vous pouvez demander des investigations complémentaires.



Depuis 1999, nous avons été contactés par de nombreuses victimes de menaces, de chantage, et d'escroqueries. Toutes ces personnes voulaient savoir qui était à l'origine de ces actions malveillantes, parce qu'elles n'avaient pas procédé à un minimum de vérifications qui auraient pu leur éviter bien des tracas. Mais les individus deviennent difficiles à retracer, même pour la justice, lorsqu'elles ont commis leurs méfaits.



Rien ne remplace la prévention et le bon sens.

Plus vous serez prudent sur Internet, plus vous protégerez votre patrimoine, et votre tranquillité. Vous pourrez vous servir de votre profil pour évaluer vous-même un nouveau contact, mais aussi celui de certains de vos correspondants, car leur messagerie peut aussi être piratée, tout comme leur profil Facebook ou Twitter.

Si vous publiez une annonce, quel que soit le sujet, vous devenez une cible pour des individus malveillants qui pourront s'intéresser à vous. Certaines petites annonces dressent votre profil, et en particulier celui de votre niveau de vie. Si vous vendez une voiture de forte cylindrée, un appartement dans les quartiers chics de Paris, votre profil intéresse beaucoup de personnes à la recherche d'argent facile.

D'ailleurs, vous seriez surpris de l'identité réelle des personnes en relation avec vous, à commencer par les réseaux sociaux.

Les attaques passent le plus souvent par la messagerie, les appels téléphoniques, les petites annonces, Facebook et autres lieux de partage.